15/02/2016

La comptabilité : comment s’en sortir avec intelligence ?

Au moment où tout nous est présenté en termes aussi poétiques que «disurptifs» – l’UBERISATION est l’un de ces termes – VOLENTIS s’interroge sur la place de l’intelligence.

 
La comptabilité est le fruit d’une grande intelligence.

 
Elle trace en chiffres l’histoire des hommes depuis des millénaires. Elle permet, au quotidien, à tout un chacun, particulier ou entreprise, d’exister, de se développer et de s’évaluer dans des systèmes économiques et sociaux en quête permanente de références, de valeurs donc !

 
Il serait désinvolte de penser que tout cela ne vaut plus rien.

 
Bien au contraire, ces valeurs permettent de rendre des comptes objectifs, de penser l’avenir économique et social, de sécuriser les relations d’affaires, de penser l’action sur la durée et non pas le temps d’un intérêt, aujourd’hui souvent vénal.

 
La comptabilité est le fruit d’une grande intelligence de la mesure et de la sécurisation des actions dans le temps. Et, l’effet induit de cette intelligence s’appelle la confiance.

 

Parallèlement, il est devenu évident que les gains technologiques, la vision dite mondialisée, c’est-à-dire sans limites, nous donnent faim d’informations.

 

La volonté d’intelligence économique et sociale de VOLENTIS intègre totalement cette modernité numérique. La grande facilité d’accès à l’information nous permet de mieux analyser la place de chaque Etude dans son environnement. Son organisation, ses performances, son évolution, sont autant de sujets qui doivent être observés, de façon verticale et transversale, pour être mis en perspectives.

 

Mais tout cela repose, toujours, sur la qualité du traitement initial de l’information. Celles des données juridiques par les notaires et les clercs et celles des données comptables par le Caissier taxateur, celles des données clients et des temps passés. Qui l’oublierait s’empêcherait d’accéder à cette intelligence.

 

Nous avons la conviction chez VOLENTIS que l’expert-comptable à un grand rôle à jouer pour mettre en place des systèmes performants de collectes et de traitements d’informations pluridisciplinaires, afin d’optimiser la gestion des études notariales et de préparer leur avenir.

 

Cette tribune vous est ouverte, n’hésitez pas à y contribuer !

 

Didier-Yves RACAPE

Didier-Yves RACAPE

Associé Groupe VOLENTIS. Expert-comptable & commissaire aux comptes. Ancien Président de la Compagnie des commissaires aux comptes de Paris.  Formateur & médiateur.

  • Voir le profil LinkedIn de Didier-Yves RACAPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi?

Une question ?

Un conseiller est à votre disposition.

Laissez-nous vos coordonnées, nous vous rappellerons très rapidement.