10/03/2016

Taux de l’immobilier en baisse : bon pour l’activité notariale ?

En ce début d’année 2016, les taux sont repartis à la baisse. Il semble que les établissements de crédits essaient de privilégier les primo-accédants.

Pour autant, est-ce que cette stratégie attractive pour les candidats à l’accession à la propriété sera payante pour l’activité immobilière ?

De nos échanges avec les études, notamment au moment de la clôture des comptes 2015 et de la préparation des budgets 2016, il semble que les professionnels aient confiance dans l’activité des mois à venir.

En fait, la réflexion qui domine, du moins pour les études ayant une activité traditionnelle avec les particuliers, repose sur le constat que les français aujourd’hui font ce qu’ils ont à faire sans trop attendre des pouvoirs publics des dispositions particulières. Plus simplement, les français continuent à vivre en investissant, en passant du locatif à la propriété, en organisant leur succession, en se mariant et bien entendu en divorçant.

Autant de paramètres qui favorisent de nombreux flux d’activité, au sein desquels l’immobilier à forcément une belle place.

Au point même que certains ne croient pas, pour la fin de l’année 2016, à une inflexion des comportements et des décisions qui serait liée à notre entrée dans la période pré-électorale de la Présidentielle 2017.

Voilà de quoi finalement aborder cette période avec le minimum de confiance requise auprès du marché, sachant que, par ailleurs, les conséquences des modifications à venir sur les tarifs de la profession seront au cœur des préoccupations des prochaines semaines et des prochains mois.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous confiant pour l’activité des mois à venir ? Pensez-vous que les dispositions des pouvoirs publics ont un fort impact sur l’activité des français en la matière ?

Didier-Yves RACAPE

Didier-Yves RACAPE

Associé Groupe VOLENTIS. Expert-comptable & commissaire aux comptes. Ancien Président de la Compagnie des commissaires aux comptes de Paris.  Formateur & médiateur.

  • Voir le profil LinkedIn de Didier-Yves RACAPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi?

Une question ?

Un conseiller est à votre disposition.

Laissez-nous vos coordonnées, nous vous rappellerons très rapidement.